POLICE ET GENDARMERIE ATTAQUÉES, LA COUPE EST PLEINE !

Le samedi 23 janvier 2021, un groupe de Gendarmes a reçu des jets de pierre dans le quartier des Acacias. Le lendemain, dimanche 24, le Poste de Police municipale de Charvieu-Chavagneux a été l’objet de tirs de mortiers. Durant le weekend du 31 janvier, les services de Gendarmerie ont à nouveau essuyé des tirs de mortier rue des Allobroges.

 

Monsieur Chevènement, Ministre de l’Intérieur, parlait de « sauvageons ». Un de ses successeurs avait promis de « passer le karcher ». L’actuel Ministre de l’Intérieur, Monsieur Darmarin, qui fut d’autres majorités, s’approprie aujourd’hui le vocabulaire du RN et parle d’ « ensauvagement ».

 

Le résultat est toujours le même : des mots, des résolutions et de la poudre aux yeux ; mais jamais d’efficacité ! Les Gouvernements se succèdent, « pipotent », mais la sécurité se dégrade toujours et les comportements s’aggravent. A Paris dans le XVe arrondissement, c’est un jeune passé à tabac, à dix contre un, et laissé pour mort par de vrais sauvages. A nouveau, les palabres des politiques occupent les médias. N’en doutons pas, leur efficacité restera constante, c’est-à-dire proche de zéro…

 

Cette barbarie est intolérable. Leurs auteurs ne méritent pas de vivre dans un Pays civilisé ! Pourtant des solutions existent : tous les binationaux responsables d’un acte délictueux lourd ou criminel doivent se voir retirer la nationalité française et être expulsés de facto du territoire. Ceci doit être prévu par la Loi afin d’éviter les recours. Les parents pourraient encourir les mêmes sanctions, tant leur responsabilité est évidente. Et même pourquoi pas les collatéraux ? Voilà de quoi inciter les barbares à réfléchir aux conséquences de leurs actes s’ils ne veulent pas, avec leurs proches, finir leur vie en dehors du territoire.

 

Pour cela, il faut des politiques courageuses, et une majorité caractérisée par une volonté ferme de rétablir l’ordre. En la matière, on ne peut évidemment pas compter sur nos députés en panne, engagés à vanter la politique de vaccination du Gouvernement, alors que leur dispositif « vaccinatoire » est chaotique. Dans le même temps, ce sont près de 10 millions de Britanniques qui ont déjà été vaccinés. Ont-ils eu raison de quitter l’Europe ?

 

Pour ma part, je salue, remercie et rend hommage à ceux qui interviennent et qui protègent notre population malgré le manque de volonté politique de leurs chefs : il s’agit bien sûr de l’immense majorité des Gendarmes, des Policiers et des Pompiers.

 

J’invite ceux qui sont d’accord avec cette position à me contacter par courriel sur ensemblepourlafrance@outlook.com pour préparer les actions à entreprendre.

 

Style switcher RESET
Color settings
Color 1
Background image